RM92 Vs BO – Analyse

 La cerise sur le gâteau ….. basque

Dans d’excellentes conditions, différentes de celles du match aller , ce match avait tout pour séduire les 9150 spectateurs ( on pouvait s’attendre à plus) à Colombes . Pas d’enjeu pour le BOPB, qui évoluera en ProD2 l’an prochain, si ce n’est réaliser une belle prestation face à une des grosses écuries du Top 14.

Enjeu de taille pour les joueurs Franciliens : une victoire si possible bonifiée consoliderait une place (non évidente lors de la saison) dans le top 6 avec une option pour un barrage à domicile. Enjeu aussi d’accrocher le premier BONUS OFFENSIF à YDM devant son public.

Dès l’entame de match les bases des « ciel et blanc » sont posées : occupation de la moitié de terrain Biarrote et grosse pression en développant du jeu, à tel point que Juan Imhoff (2’) s’échappe le long de la ligne et échoue à 2metres de l’en-but Biarrot, le ton est donné. S’en suivra une phase de jeu de prés de 2 minutes dans les « 22 » des rouge et blanc avec tous les ingrédients d’un rugby séduisant, jeu au prés, au large, fixation ….

On se dit que ça va passer !!!!

11’ Monsieur Cardonna siffle une pénalité pour un acte d’anti jeu , le Racing concrétise cette phase d’avantage par un très beau ballon porté qui envoie Lacombe aplatir le premier essai ( transformé par Sexton) 12’ RM92 7-0 BOPB .

Les Franciliens maintiennent cette pression dans le camp des Basques et enchainent des occasions (non concrétisées), le ballon circule, le jeu est posé mais ça ne passe pas , hélas ! Le ballon circule peut être un peu trop facilement ; sur une mauvaise passe de Roberts, Dubarry intercepte et envoie Lesgourgues aplatir après une course de 70 mètres (transformé par Yachvili ) 26’RM92 7-7 BOPB .

Sous pression Biarritz commet des fautes, pénalité de Sexton (31’) qui redonne un avantage de 3pts au RM92 10-7. Cette fin de première mi-temps sera marquée par des séances de « hourra rugby » le ballon changeant de mains à chaque phase de jeu. Imhoff , précieux en défense , annulera une très belle occasion du BO. Le repos intervient après une tentative de drop de Yachvili.

Mi-temps : Racing Metro 92 10 – 7 Biarritz Olympique. Est-ce que ça va passer en deuxième ???

Pour ce deuxième acte les Franciliens bénéficient d’un léger vent. On repart sur les mêmes bases, occupation, domination, pression ; justement cette domination sera- t-elle encore en partie stérile ?

La réponse intervient rapidement (45’), Sexton ajoute 3pts après une grosse phase de domination en mêlée (13-7). Les Franciliens déroulent leur jeu face à une équipe au bord du KO, Battut (47’) pour un essai suite à un ballon porté, transformé par Sexton (20-7).

YDM se dit que le bonus offensif est possible, il faut encore deux essais !

Ducalcon joue les ¾, il est repris à 5 mètres de l’en-but basque. A jouer avec le feu le RM92 s’expose à un nouveau contre de 80 mètres, sauvetage de Chavancy et recadrage de Laurent Travers sur le banc de touche. Le BO tente de jouer surtout par des initiatives individuelles, Teddy Thomas, l’ailier, perce à plusieurs reprises le rideau défensif mais sans suite concrète. Il se dit qu’il pourrait porter les couleurs du Racing la saison prochaine … mais chut !

La pression du Racing est omniprésente et contraint le BO à la faute, suite à plusieurs mêlées devant les poteaux Arnaud Heguy écopera d’un carton jaune pour un acte d’anti jeu (54’).La dernière mêlée sera récompensée par le 3eme essai signé Cronje( 55’) 25-7

Le bonus est proche !

De la 56’ à la 63’ grosse séance de coaching avec les entrées de Dumoulin, Ben Arrous, Leroux, Mujati. Les acteurs changent mais le scénario reste le même. Sur un contre habilement négocié Sexton décale Dumoulin qui offre un caviar à Imhoff (62’) 30-7 et surtout le bonus accroché !

Nouvelle séance coaching entre la 66’ et la 70’, entrée de Planté pour Sexton (blessé), Lydiate ,Machenaud,Maurouard. Tous les joueurs du groupe vont participer à la fête. Et ce n’est pas fini !!!!! A croire que les joueurs veulent offrir à leurs supporters un bouquet final. Un nouveau ballon porté enverra Lacombe marquer son deuxième essai (68’) sur le pré de Colombes, transformé par Hernandez. Score de 37-7 à 10’ de la fin.

L’addition aurait pu être plus salée avec cette envolée argentine Hernandez/Imhoff qui échoue à quelques mètres de l’en-but ; à croire qu’ils avaient mangé du bœuf Argentin à midi !77’ monsieur Cardonna refuse logiquement après vidéo un essai à Juan Imhoff .

Score final : 37 – 7 Bonus offensif pour le Racing Metro 92

EN ROUTE POUR LES BARRAGES !!!!!!

Feuille de match : mention à toute l’équipe.

Kruger : Impérial en touche

Lacombe : 2 essais, intérim de Dimitri réussi.

Imhoff : Des jambes et une envie folle

Hernandez : « Le retour »

Classement :

1) Montpellier 70

2) Toulon 69

3) Clermont 69

4) Racing metro 92 65

5) Toulouse 62

6) Castres 62

Un commentaire pour “RM92 Vs BO – Analyse”

  1. jjr 95 dit :

    Le racing est de retour après une saison en demi teinte et la défaite à domicile contre Grenoble personne ne donnez cher des chances de qualification et là miracle depuis le match retour à Grenoble signe de revanche les ciel et blanc enchaîne les victoires à domicile contre castres puis à Jean bouin contre le stade français première équipe à gagner dans ce nouveau stade et hier contre biarritz avec le bonus offensif le racing monte en puissance et en plus avec la manière samedi prochain direction colombes contre Clermont avec encore un super match du racing

Laisser un commentaire

Designed by Soccer Blogger - And Hafid MELIANI