RM92 Vs CO – Analyse

Une victoire de « OUFS »

Une victoire de « OUFS « , de soulagement d’abord pour les 8721 spectateurs présents à YDM et pour tous les supporteurs du club francilien, de OUFS (fous) avec l’état d’esprit et la volonté d’engagement des joueurs ciel et blanc (en bleu hier).

Dès le coup d’envoi de Mr Garcès on sent un Racing déterminé à fournir une belle prestation face au champion en titre. Le collectif est présent avec les gros sur les premières  phases de ruck et Machenaud qui sort ses ballons très vite donnant le bon tempo.

Cette volonté de jouer se traduit par un bon ballon récupéré par Machenaud qui s’échappe, fixe et transmet à Juan Imhoff  pour le premier essai de la rencontre (3’) ; essai non transformé par Machenaud (5-0)

Les deux équipes se livrent un duel de conquêtes et de défense, à ce jeu le Racing prend le dessus  forçant le CO  à la faute, (8’ 16’) pénalités transformées par Machenaud (11-0).  On perçoit  que les ciels et blanc  ont envie de développer leur jeu et de percer le rideau défensif du CO, Fabrice Estebanez (ouvreur) le passe et est lourdement séché par Wihongi  à la 18’ (carton jaune).

Les deux équipes ne lâchent rien ; attaques placées, défense, ruck, la palette complète du rugby est proposée au public de Colombes, ravi.  Pas de concrétisation mais des fautes, pénalités pour le CO   (21’ 40’), et pour le Racing (23’).

Score à la mi-temps  14-6 en faveur du Racing Metro 92.

 

Après ce premier acte séduisant,  quel sera le tableau final ?

Les Franciliens remettent la pression, Machenaud sort sur saignement (42’) remplacé brièvement par Philips. Le plus dur arrive à la 44’, Szarzewski sur un raid solitaire se blesse sérieusement  à la cheville (ligament péroné) remplacé par Lacombe, plus d’information Lundi sur la blessure, après des examens plus complets.

Les pénalités s’enchainent (50’et 58’ pour le Racing ; 55’ 61’ 65’ pour le CO), Machenaud répond à Kockott dans ce duel de buteurs. Attention le CO sur ses temps forts revient à 5pt (20-15) à un quart d’heure de la fin de la rencontre. Le Racing va-t-il tenir ?

Enfin la lumière arrive à la 70’ avec le deuxième essai de Juan Imhoff en bout de ligne après  un service de Machenaud ;  (validé après vidéo) non transformé, 25-15.

Colombes se met à rêver d’un bonus offensif… On le touche presque à la 75’ avec le troisième volet d’Imhoff, refusé logiquement sur un en avant lors de la dernière passe de Fabrice Estebanez.

Homme du match : Machenaud, à noter les bonnes performances de Imhoff, Kruger, Cronje, Lapeyre.

Belle victoire du Racing Metro (25-15) dans un contexte difficile ; match couperet pour rester un prétendant à la qualification  dans les 6 et  tensions importantes entre joueurs à l’entrainement cette semaine.

La qualification n’est pas encore acquise, le calendrier du Racing  en cette fin de phases régulières  n’est pas favorable, déplacements à Grenoble, au Stade Français, à Montpellier  et réception du BO et de Clermont.

 

Feuille de match :

8700 spectateurs, pelouse grasse, léger vent, pas de pluie.

Essai : Imhoff  3’ et 70’

Pénalités : Machenaud ,8’,16’,23’,50’,58’ ;  Kockott : 21’,40’,55’,61’,65’

Un commentaire pour “RM92 Vs CO – Analyse”

  1. Colombes007 dit :

    Gros match, grosse envie !!! Merci ,

Laisser un commentaire

Designed by Soccer Blogger - And Hafid MELIANI